Déboucher une canalisation

Article par le 8 novembre 2012

Aborder le débouchage des différents appareils sanitaires, rappeler le rôle essentiel que jouent certaines pièces du système d’évacuation, et les conseils pratiques que l’on peut en tirer.

Avant d’aborder le débouchage des différents appareils sanitaires, rappelons le rôle essentiel que jouent certaines pièces du système d’évacuation, et les conseils pratiques que l’on peut en tirer.
débouchage de canalisation La bonde. Elle permet de fermer lavabo, baignoire, etc. Pour réduire la fréquence dés obturations, sinon les supprimer, choisissez des bondes munies de grilles. Il existe même des grilles internes de protection (qui retiennent cheveux, débris rigides et morceaux de fils) pour les bondes de lavabos ou de bidets se fermant à l’aide d’un clapet.
Lorsque l’eau s’écoule mal, il suffit de grattés la grille avec le bout du doigt ou un bâtonnet pour enlever tes impuretés.

Le siphon. Il a une double vocation : fixer, à un endroit précis et accessible, les impuretés qui ont pénétré dans le système d’évacuation; protéger l’utilisateur des odeurs désagréables remontant des canalisations. Cette dernière caractéristique devrait, à elle seule, suffire à dissuader l’amateur tenté de supprimer le siphon lors d’une réparation.
Les bouchons qui obstruent les canalisations se produisent dans la plupart des cas au niveau du siphon. Lorsqu’ils se forment plus en aval dans la canalisation, le débouchage pose des problèmes parfois insolubles. Dans ce cas et dans ce cas seulement, vous pouvez tenter de dissoudre un bouchon à l’aide de soude caustique..
Mais nous vous conseillons plutôt de faire appel à un plombier professionnel.

Évier bouché par de la terre ou du sable
L’obstruction fréquente d’un évier, même muni d’une grille, est généralement due à de la terre (lavage des légumes), du sable (rinçage de vêtements portés au bord de la mer, lavage de coquillages) ou encore à des corps gras jetés chauds, qui se solidifient dans le siphon. L’engorgement est progressif, réduisant peu à peu le débit de l’écoulement.
Dans ce cas, inutile de démonter le siphon. Servez-vous d’une petite ventouse & déboucher, très efficace si vous savez l’utiliser. Avant tout, la cloche doit être complètement remplie d’eau au moment où vous appuyez dessus.
• Pour cela, remplissez l’évier si ce n’est déjà fait, et plongez-y la cloche en biais de façon qu’elle n’emprisonne pas d’air.
• Retournez les bords de la cloche.
• Faites-lui reprendre sa forme initiale .
• Placez-la bien au centre de la bonde de l’évier, le’ manche perpendiculaire à la surface de l’eay, de sorte que les bords adhèrent totalement à l’évier.
• Appuyez vigoureusement sur le manche, d’un coup sec. La cloche emplie d’eau (incompressible) agira avec
la même efficacité qu’un goupillon passé dans le siphon.
• Maintenez là cloche dans cette position. Avec le doigt, soulevez le bord de la cloche, afin qu’en reprenant sa forme, elle se remplisse avec l’eau de l’évier et non avec
celle du siphon, car elle produirait alors un courant contraire qui aspirerait les impuretés chassées précédemment.
• Si le siphon n’est pas débouché, recommencez l’opération une deuxième fois.
Vous aurez rarement à répéter cette opération plus de deux ou trois fois.

Évier bouché par des débris d’origine végétale
L’évier ne comporte pas de grille, le débit d’évacuation se réduit brusquement, puis s’arrête : que faire?
S’il s’agit d’un évier équipé d’un siphon en «S», reportez-vous au « débouchage du bidet ».
Le plus souvent, le système d’évacuation est protégé par un siphon à coupelle (Fig. 2-5 et Fig. 3). Dans ce cas, procédez comme suit :
• Si l’eau s’évacue lentement, laissez la cuvette se vider après avoir placé un récipient sous le siphon.
• Si l’eau ne s’évacue pas, placez sous le siphon un seau qui permettra de la recueillir lors du démontage du siphon.
Vous rencontrerez deux sortes de coupelles :
1° Le modèle à six pans
Tentez de desserrer la coupelle à la main.
Si c’est impossible, utilisez une grosse clef à molette.
2° Le modèle moleté
Tentez également un démontage manuel. En cas d’insuccès, saisissez le moletage avec une pince à prise multiple ouverte à son dernier cran et desserrez.

• Tandis que, ‘d’une main, vous dévissez la coupelle, rapprochez, de l’autre, le récipient prévu pour recueillir l’eau. Il existe de fortes chances pour que la cuvette se vide. Mais le siphon’ n’est pas débouché pour autant. La série de schémas vous démontre les’ raisons de cet échec et vous permet de comprendre que, les détritus étant hors de son champ d’action, la soude caustique n’opère que des débouchages partiels.

• A l’aide d’un morceau de ‘fil de fer de 12?à 14/10, à l’extrémité recourbée , commencez par explorer la partie A du siphon. C’est là,que, bien souvent, des allumettes usagées retiennent peu à peu des débris végétaux.
Attaquez ensuite le pourtour B du siphon, en essayant par tâtonnements d’accrocher la partie la plus importante du bouchon. Répétez l’opération jusqu’à ce que les derniers débris soient ramenés sans résistance.
En somme, l’opération se résume en trois phases : 1° Un accrochage dur. 2° Une délivrance massive. des débris. 3° Un nettoyage aisé des dernières impuretés .
• Avec une brosse et un peu d’eau, nettoyez le filetage de la coupelle; essuyez-le avec un chiffon.
• Enduisez le filetage de graisse consistante, ou, ce qui est mieux encore, de graisse aux silicones.
• Revissez la coupelle et serrez-la à la main. Vous pourrez ainsi, lors d’un débouchage ultérieur, procéder rapidement, sans autre instrument que le fil de fer, que nous vous conseillons de plier en deux et d’accrocher à proximité du siphon.
Attention! Si, en revissant la coupelle, vous entendez un crissement, démontez-la à nouveau et essuyez-la pour retirer les grains de sable qui y sont restés collés: ils rendraient par la suite le dévissage malaisé. Graissez encore la coupelle avant de la revisser.

Débouchage d’un lavabo engorgé par du sable
Procédez comme pour déboucher un évier. Cependant, avant d’appuyer fortement d’une main sur le manche de la ventouse, obturez de l’autre main l’orifice du trop-plein, afin que l’échappement de l’eau par cet orifice ne neutralise pas l’effet de poussée.

Débouchage d’un lavabo obstrué par des débris d’origine végétale (tissus) ou humaine (cheveux).
Suivez la même méthode que pour l’évier.

Débouchage d’un bidet
Si l’appareil est équipé d’un siphon à coupelle, reporter-vous aux manœuvres préconisées pour l’évier. Toutefois, de nombreux bidets sont équipés d’un siphon en « S », plus facilement accessible au démontage lorsque la place manque (ce sera aussi le cas, nous verrons plus bas, pour les baignoires et certains bacs douche).
En cas d’engorgement par le sable, utilisez la ventouse). Dans les autres cas, procédez de la manière suivante :
Si la cuvette du bidet est pleine, et que vous ne pouvez glisser sous le siphon un récipient suffisamment grand, videz-la avec un ustensile quelconque (boîte, tasse, etc.).
Démontez le bouchon supérieur . Que e soit un bouchon à six pans ou à languette, l’un et l’autre se démontent à l’aide d’une clef à molette petit modèle.
• Démontez le bouchon inférieur de la même manière que le bouchon . Comme vous pouvez le constater, vous avez ainsi accès à tous les méandres du siphon et vous pouvez atteindre n’importe quel amas d’impuretés du siphon, avec un fil de fer crocheté au bout.
• Remettez les bouchons de fermeture en place en les serrant modérément à l’aide d’une pince ou d’une clef à molette.
• Faites couler de l’eau chaude pour rincer le siphon et le débarrasser des dernières impuretés. Vérifiez l’étanchéité des bouchons de fermeture et, s’ils fuient, resserrez-les à nouveau.

Débouchage d’une cuvette de w-c.
Le meilleur moyen d’évacuer un bouchon coincé dans le siphon demeure le système de la ventouse. C’est aussi celui qu’emploient les dépanneurs professionnels. Cette ventouse au manche relativement long doit être plus grande que celle utilisée pour le débouche d’un évier. Mais, cette fois, au lieu de soulever la ventouse avec le doigt pour lui laisser reprendre sa forme effectuez l’opération avec un bâton. Un bouchon de w-c se dégage en quelques coups de ventouse.

Débouchage d’une baignoire
Quel que soit le type de bouchon (sable, débris de tissus ou. cheveux) qui obture le siphon d’une baignoire commencez par employer la ventouse. Le siphon d’une baignoire étant difficilement accessible, faites installer une bonde à grille pour éviter les bouchons, surtout vous y rincez du linge..

Une baignoire qui ne sert que pour les douches ou bains ne se bouche pratiquement jamais.
Le siphon d’une baignoire est en forme de « S » aplati Le principe du débouchage reste celui du bidet , mais le peu de place dont on dispose complique souvent l’opération, notamment dans le cas de baignoires encastrées, où l’on ne peut accéder au siphon que par une porte de visite. Évitez donc toujours d’en arriver au point où la baignoire se bouche complètement: imaginez qu’il vous faudrait alors vider de 300 à 500 litre d’eau à l’aide d’un seau ou au moyen d’un fastidieux siphonnage, sous peine de les voir inonder la pièce a moment de l’ouverture du siphon

Débouchage d’un bac à douche
La marche à suivre est identique à celle du débouchage d’une baignoire, mais, ici, le siphon présente des difficultés d’accès plus considérables encore. C’est pourquoi il faut toujours vous assurer, lorsque vous faites installer un bac à douche, que la bonde d’évacuation est équipé d’un siphon spécial : pour le démonter, il suffit de tirer la grille. Le débouchage se résumera ainsi à crocheter les détritus de bas en haut à l’aide d’un fil de fer recourbé à une extrémité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>