Hiver : une chambre adaptée

Comment aménager une chambre pour l'hiver

Les nuits vont se prolonger et une bonne nuit de sommeil est importante pour être en bonne santé, mais ce n’est pas toujours facile notamment si vous êtes sujet (e) au stress et à la dépression saisonnière. On vous explique comment créer un aménagement zen dans votre chambre à coucher, propice à l’endormissement.

Bien aménager le lit, la pièce maîtresse de votre chambre à coucher

Commençons par le lit, l’élément crucial de votre chambre. Pour dormir dans des conditions optimales, une bonne literie est indispensable. C’est-à-dire un matelas confortable et un sommier adapté. Mais il ne faut pas non plus négliger le rôle des oreillers et du linge de lit. En effet, tout participe à l’amélioration de la qualité du sommeil.

Pour vous garder bien au chaud pendant les temps froids, vous aurez le choix entre la couverture et la couette. Chacune a ses atouts respectifs. Douce et moelleuse, la couverture a été depuis longtemps le choix privilégié pour s’y blottir. Mais en période hivernale, une seule couverture ne suffit pas. Il faut souvent en empiler quelques-unes pour se sentir réconforté.

La couette est une alternative plus pratique aux couvertures et draps. Ses adeptes constatent qu’il est beaucoup plus simple de faire son lit avec ce type de couverture. Elle est appréciée pour sa douceur, sa légèreté et le confort thermique et hygrorégulateur qu’elle procure. Si vous recherchez la chaleur et la légèreté en même temps, vous serez servi. Vous pouvez voir sur ce site qu’il est possible d’avoir une couette hiver qui soit chaude ou très chaude, et légère à la fois.

Avec une housse, la couette est plus facile à entretenir que les couvertures. Sur le plan esthétique, elle séduit avec sa belle retombée et son gonflant.

Quelle couette hiver choisir ?

Vous êtes partant pour un couchage douillet et moelleux ? Choisir une couette d’hiver confortable nécessite de prendre en compte certains critères. En fonction du type de garnissage, une couette peut être synthétique ou naturelle. Les modèles haut de gamme garnis de plume et de duvet sont les stars du marché. Le duvet provient du poitrail des oies et des canards, soit 10 % du plumage de ces oiseaux aquatiques. Il se démarque par ses caractéristiques naturellement thermorégulatrices, respirantes, moelleuses, bien isolantes, gonflantes et anti-acariens. Les plumes quant à elles sont prélevées sur les autres parties du corps de l’oiseau. Plus lourdes, elles sont moins isolantes. Leurs petites tiges rigides peuvent également provoquer une sensation d’inconfort.

Avoir une couverture avec un poids considérable sur son corps n’est pas forcément recherché par tous. Avec une couette naturelle à 90 % de duvet, vous profitez de confort, de chaleur et de légèreté. Reste à décider si vous voulez une couette en duvet d’oie ou de canard, car la différence se situe surtout au niveau du prix. Le duvet d’oie est souvent plus onéreux du fait de sa rareté. Quoi qu’il en soit, ce qui importe c’est que le duvet soit neuf pour que la couette soit bien dodue et moelleuse.

Pour vous assurer de l’apport en chaleur de votre couette naturelle, il est conseillé de vérifier le grammage de cette dernière. Une couette est chaude si la densité est comprise entre 250 et 350 g/m2. Jetez également un œil à l’indice de chaleur indiqué sur les fiches produits. Pour sélectionner la bonne dimension et disposer d’une belle retombée, il est recommandé de prendre 40 cm de plus sur chaque côté du lit. Pensez aussi à consulter les avis clients pour vous faire une idée de la qualité des articles.

Il est à noter qu’une couette adulte, en duvet notamment, n’ira pas au lave-linge au risque d’endommager le garnissage. Un lavage doux en pressing, à sec ou en aquanettoyage une fois par an est recommandé.

Faire attention au confort hygrométrique de la pièce

La question de la literie réglée, attaquons-nous à présent à l’hygrométrie de la chambre. Pour rappel, ce terme fait référence à la sensation que vous ressentez dans la pièce en tenant compte de l’humidité et de la température de celle-ci. L’air dans votre chambre à coucher ne doit être ni trop sec ni trop humide. On estime qu’un taux d’humidité compris entre 40 et 60 % est normal. En dessous, les occupants risquent des irritations pulmonaires. Au-delà, on s’expose à des réactions allergiques et des infections.

Quand les températures sont basses, vous pouvez être tenté d’y aller un peu fort avec le chauffage. Mais trop de chaleur peut perturber le sommeil, ce qui est mauvais pour la santé. C’est pourquoi il est préconisé de réchauffer la pièce de manière raisonnée. Une température ambiante incluse entre 18 et 21°C est suffisante afin que le corps atteigne une neutralité thermique. C’est ce qui stimule le sommeil. D’ailleurs, vous n’aurez pas toujours besoin de recourir à votre appareil de chauffage. Une couette chaude de qualité peut suffire pour passer des nuits sereines à l’abri du froid hivernal.

Un autre point important, c’est l’aération. En hiver, une ventilation quotidienne de 5 à 10 minutes par jour est nécessaire pour renouveler l’air et éviter la condensation. Pendant cette courte période, ouvrez grand les portes et fenêtres pour qu’un courant d’air circule dans toutes les pièces.

Miser sur une décoration chaleureuse et cocooning

Pour transformer votre chambre à coucher en un véritable cocon, portez votre attention sur la décoration et l’aménagement de cette dernière. Pas la peine d’entamer de grands travaux ou des changements onéreux. Quelques retouches ici et là et vous obtenez votre intérieur chaleureux.

Ne lésinez pas sur les coussins. Ce sont les détails qui rendront votre lit et votre chambre encore plus accueillants. Vous pouvez varier les couleurs. Les tons sobres sont souvent prisés quand il s’agit de décor hivernal. Ajouter quelques plaids fourrure et des touches de bois peut aussi aider à passer en mode hiver. Quoi de plus confortable que de poser vos pieds sur un tapis moumouteux quand vous descendez de votre lit ? Habiller le mur ou les commodes avec des cadres en bois est un autre moyen de renforcer l’aspect chaleureux de la chambre. Et bien entendu, on ne néglige pas l’éclairage. Par temps froids, on met en avant une ambiance tamisée à travers les bougies, les veilleuses et lampes de chevet.

Votre chambre est prête à accueillir l’hiver, et vous dans les meilleures conditions de sommeil !

Catégories:
Aménagement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage(s)