Quand faire ramoner sa cheminée ?

Publié par
Ramonage de cheminée
  • il y a 6 mois

Réel atout pour votre décoration d’intérieur, la cheminée sera votre meilleure alliée pour faire face aux froids hivernaux. Pour profiter pleinement de son utilisation, vous devrez l’entretenir régulièrement.

Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, tout logement équipé d’un appareil de combustion est concerné par la question du ramonage. Pour avoir l’assurance d’un travail bien fait, il convient de confier cette tâche à un professionnel. À quelle fréquence est-il nécessaire de procéder au ramonage d’une cheminée ? Les réponses dans cet article.

Ramonage, une obligation légale

Tout équipement de chauffage fonctionnant au gaz, au fioul, au charbon, au bois ou encore aux granulés a besoin d’être entretenu à intervalle régulier. Le ramonage fait partie des opérations nécessaires à l’entretien de l’appareil. Il est même obligatoire.

En effet, le ramonage est indiqué dans le règlement sanitaire départemental de votre commune. C’est à la fois une obligation légale et liée à la sécurité. Vous y êtes soumis, que vous soyez un locataire ou un propriétaire.

L’article L2213-26 du code général des activités territoriales précise qu’il est de la responsabilité du maire de prescrire la fréquence du ramonage des logements de son territoire. Ainsi, à chaque département son propre règlement.

Pourtant, le ramonage doit être réalisé au moins une fois par an sous peine d’amendes. Il est alors important de consulter votre mairie pour connaître avec précision les conditions de ramonage de votre commune.

Généralement, un ramonage bisannuel est imposé aux cheminées à bois, au fuel et au gaz. Le ramonage peut être effectué avant le début de l’hiver, au cours de l’utilisation de l’équipement, ou à l’issue de la période hivernale.

Faire appel à un professionnel du ramonage est plus sûr. En vous rendant sur des sites tels que ramoneur-debistrage.com, vous trouverez facilement un ramoneur près de chez vous afin de procéder au ramonage et débistrage des cheminées, poêles et chaudières.

Ramonage

Un ramoneur qualifié peut identifier la technique la plus adaptée pour l’entretien de votre cheminée. Il vous garantit une prestation de haute qualité dans le but de rendre l’air de votre intérieur encore plus sain.

Par ailleurs, il vous mettra à l’abri des éventuels sinistres, dont l’incendie et l’intoxication au monoxyde de carbone notamment. Une fois les travaux effectués, l’entreprise professionnelle vous délivrera un certificat. Votre compagnie d’assurance peut également exiger ce justificatif en cas de dégâts occasionnés par un incendie.

Ramonage : comment entretenir correctement sa cheminée ?

Le ramonage et tous les travaux d’entretien de votre cheminée permettent d’optimiser la sécurité de votre habitat tout en améliorant la performance thermique de votre installation. Le ramonage consiste à nettoyer le conduit de cheminée afin d’éliminer la suie, une matière polluante.

Le ramoneur professionnel utilise un procédé mécanique afin d’obtenir un résultat plus satisfaisant.

Après le ramonage vient le débistrage. Le bistre est un résidu de combustion semblable à du goudron durci. Celui-ci est toxique. Si vous ne vous débarrassez pas rapidement de ces dépôts de bistre dans le conduit, vous pouvez faire face à des feux de cheminée très dangereux. Il est bon de souligner que le bistre est inflammable à une température de 130°C.

Le débistrage est nécessaire lorsque vous comptez mettre en place un tubage dans un conduit maçonné. Sinon, un débistrage tous les cinq ans est recommandé. Tout comme le ramonage, le débistrage devrait être pris en charge par un expert qualifié.

Catégories:
Chauffage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage(s)