Quel est l’impact écologique d’un poêle à granulés ?

Quel est l'impact écologique d'un poêle à granulés ?

L’installation d’un dispositif de chauffage est une nécessité absolue dans un logement. Diverses solutions s’offrent à vous pour de tels travaux. L’une des plus récentes et innovantes est le poêle à granulés. Que retenir de l’impact de ce dispositif sur la nature ? De quelles façons pouvez-vous rendre leur utilisation économique ? Voici tout ce que vous avez à savoir sur le poêle à granulés.

Quels sont les effets écologiques du poêle à granulés ?

Que vous en ayez conscience ou non, l’utilisation du poêle à granulés a des répercussions sur l’environnement. Notons toutefois que bien que cet impact existe, il est moins important que celui des autres dispositifs de chauffage.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre sont ceux qui s’attaquent directement à la couche d’ozone. Lorsqu’elle est atteinte, cette dernière laisse passer les rayons ultraviolets. Cela a pour effet de modifier de façon significative notre atmosphère et notre climat. Le poêle à granulés permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En faire installer un chez vous est donc un geste qui vous permettra de préserver la nature.

Le poêle à granulés utilise en effet des granulés de bois pour fonctionner. Son système est conçu de façon à ne pas laisser passer les composés organiques volatiles qui sont nuisibles pour vous et l’environnement. Notons également que les poêles à granulés sont garantis par la norme « flamme verte ». Cela signifie que les émissions de ces appareils contiennent un faible taux de composés polluants. Vous pouvez donc avoir l’assurance de préserver votre environnement en faisant installer l’un de ces dispositifs chez vous.

Un fonctionnement basé sur le renouvellement

Pour fournir la chaleur nécessaire à un domicile, un poêle à granulés a besoin de bois. Ce dernier peut en effet fournir une énergie renouvelable qu’il est judicieux d’exploiter. Pour ce faire, ce n’est cependant pas des morceaux de bois classiques qui sont utilisés. Ce sont les débris issus de l’industrie du bois qui sont transformés en granulés. Il s’agit en l’occurrence de copeaux et de sciures qui n’ont pas servi.

Par ailleurs, certaines structures responsables de la conception de poêles à granulés veillent à la repousse des arbres exploités pour obtenir les granulés de bois. Ainsi, lorsqu’un arbre est coupé, un autre est immédiatement planté pour le remplacer. De plus, les émissions de CO2 des granulés aideront à la bonne croissance des arbres fraîchement plantés.

Quels sont les avantages du poêle à granulés ?

Faire installer un poêle à granulés chez vous présente de nombreux avantages.

Un avantage économique

Bien que le poêle à granulés soit plus coûteux que les autres types de poêles, son usage peut vous permettre de faire des économies. En cas de panne par exemple, il n’est pas nécessaire de vous procurer un nouvel appareil. Vous pouvez simplement racheter les pièces détachées qui sont défectueuses.

D’ailleurs, si vous recherchez un distributeur, LCDP est un prestataire qui vous fournira toutes les pièces détachées dont vous avez besoin. Cela vous évitera de dépenser une somme importante, favorisant par la même occasion une utilisation économique de l’appareil.

Une grande performance

Les poêles à granulés sont également caractérisés par leur grande performance. Ils permettent en effet de réchauffer votre domicile de façon très efficace. Sans vous donner une sensation d’humidité, les rendements de ces appareils varient entre 80 et 90%. À cela, on peut ajouter la quantité de cendre que produit la combustion des granulés. Celle-ci est tellement faible qu’elle n’atteint pas 1%.

Une bonne autonomie

Le poêle à granulés possède aussi une très bonne autonomie. L’appareil a un mode de fonctionnement automatique. Une vis idéalement placée permet en effet d’approvisionner le brûleur de façon permanente. Pour cela, elle puise directement les granulés stockés dans le silo de l’appareil. Grâce à ce système, le dispositif peut fonctionner sur une longue durée sans nécessiter de rechargement.

Une énergie renouvelable et durable

Les granulés, utilisés pour la combustion, sont conçus avec des copeaux ou d’autres débris de bois. C’est une énergie qui peut être facilement renouvelée et qui n’a pas d’impact significatif sur l’environnement. En outre, bien que le bois soit utilisé dans la fabrication des granulés, il s’agit d’une énergie plus propre. Leur combustion est en effet plus complète en comparaison à celle du bois.

Un dispositif peu polluant

De façon générale, les poêles sont connus pour la fumée qu’ils dégagent au cours de leur fonctionnement. C’est un facteur qui peut facilement se transformer en gêne non seulement pour vous en tant que résident, mais également pour vos voisins. Il s’agit d’un souci que vous n’aurez pas à appréhender avec un poêle à granulés. Pendant la combustion des granulés, cet appareil émet peu de fumée.

Une facilité de stockage et de conditionnement

Bien avant l’étape de stockage des granulés, vient celle de l’achat. Les granulés étant fabriqués selon certaines normes, vous pouvez avoir la garantie d’acquérir du matériel de bonne qualité. De plus, en raison de leur plus grande densité énergétique, il est plus facile de stocker les granulés.

Quel est l’emplacement idéal pour un poêle à granulés ?

S’il est recommandé de faire installer un poêle à granulés chez soi, vous pouvez avoir des difficultés à déterminer l’emplacement adapté à cette fin. Cette difficulté est d’autant plus grande lorsque vous habitez un logement relativement grand. Face aux possibilités qui s’offrent à vous, il peut être difficile de faire un choix judicieux. Il vous faut orienter ce dernier vers un emplacement qui permettra une diffusion uniforme de la chaleur dans toutes les pièces de votre domicile.

Notons cependant que si vous habitez une maison à plusieurs étages, vous avez la possibilité d’utiliser le poêle à granulés comme soutien. Autrement dit, le dispositif peut seconder votre appareil de chauffage habituel pour un impact plus efficace. Par ailleurs, si le poêle à granulés constitue l’unique option de chauffage que vous désirez adopter, veillez à le faire installer de façon stratégique. Vous devez pour cela choisir la pièce de votre logement qui se raccorde facilement aux autres.

Il faut que celle-ci ait au moins une entrée qui donne sur les autres espaces afin de servir de lien entre eux. La diffusion de la chaleur pourra, de cette façon, être uniforme et donc optimale. N’oubliez pas que le poêle à granulés fonctionne par combustion de pellets. Même si l’émission de fumée n’est pas importante, elle existe. Vous devez donc penser à choisir une pièce dans laquelle il sera possible d’installer un conduit d’extraction de fumée. Rappelons que ce dernier doit remplir certains critères spécifiques.

Une fois que la pièce devant accueillir le dispositif est identifiée, il ne reste plus qu’à le faire installer. La mise en place ne doit cependant pas être faite directement sur le sol de votre pièce. Bien que cet appareil soit équipé d’un revêtement qui ne chauffe pas, nous vous conseillons d’exiger l’installation d’une plaque de verre qui lui servira de support. Les risques d’éventuels incendies seront ainsi évités.

Comment assurer le bon fonctionnement d’un poêle à granulés ?

Tous les appareils ont besoin d’être entretenus pour fonctionner correctement, leur durée de vie en dépend. Le poêle à granulés ne fait pas exception à la règle. Si vous ne l’entretenez pas comme il se doit, l’appareil pourrait avoir des pannes qui limiteront à coup sûr sa durabilité. L’application de certaines mesures d’hygiène peut vous éviter d’en arriver là.

Le poêle à granulés se compose de plusieurs éléments. Selon la pièce qui est concernée, vous devez réaliser un entretien journalier, hebdomadaire, mensuel ou annuel. Parmi les pièces que vous devez entretenir tous les jours, il y a notamment le creuset. C’est à cet endroit que les cendres issues de la combustion sont accumulées. Il est donc primordial de le débarrasser des débris qui y sont présents afin que l’allumage de l’appareil ne soit pas obstrué. Vous pouvez y parvenir en utilisant un aspirateur.

La vitre du poêle à granulés peut aussi être nettoyée de façon journalière. Pour cette composante, vous pouvez vous permettre un nettoyage tous les deux jours. C’est une tâche qui ne vous demandera pas beaucoup de temps et qui peut être effectuée à l’aide d’un chiffon. Pensez à utiliser un produit de nettoyage conçu à cet effet que vous appliquerez sur l’éponge plutôt que sur la vitre. Par ailleurs, si le lavage est fait à chaud, cela pourrait entraîner des fissures.

Certaines composantes du poêle à granulés n’ont pas besoin d’être entretenues de façon journalière. Pour ces dernières, un entretien intermédiaire est suffisant. L’échangeur de chaleur par exemple peut être nettoyé tous les mois. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un goupillon qui vous sera donné au cours de l’achat de l’appareil. Servez-vous de l’objet pour enlever la poussière accumulée au niveau de l’échangeur.

Après un bon moment d’utilisation de votre poêle à granulés, vous pouvez remarquer une baisse de performance. Elle peut se manifester par une diffusion non uniforme de la chaleur. Dans ce cas, il faudra envisager le remplacement de certaines pièces détachées, afin que l’appareil retrouve son plein potentiel. L’entretien annuel de votre poêle à granulés est un indispensable que vous devez faire réaliser. Pour ce faire, faites appel à un professionnel. Ce dernier aura pour mission de nettoyer votre appareil en profondeur. Il se chargera de vérifier que toutes les pièces fonctionnent correctement.

Catégories:
Chauffage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage(s)