Choisir une echelle

Dans une maison, on a normalement besoin d’un escabeau et d’une échelle à coulisse. Essentiel à l’intérieur et souvent pratique à l’extérieur, l’escabeau le plus utile mesure 1,5 ou 2 m. Mais vous devez pouvoir atteindre le plafond de l’avant-dernière marche.

Si votre maison est basse, une échelle à un pan suffit. Mais, en règle générale, il vaut mieux acheter une échelle à deux pans qui coulissent. Vérifiez sa hauteur maximale utile ; elle est spécifiée sur l’étiquette et inférieure à la hauteur nominale, puisque, pour des raisons de sécurité, les deux tronçons se chevauchent sur 1 m au moins. C’est dire qu’une échelle à coulisse de 6 m aura une hauteur utile de 5 m environ, et cette hauteur doit dépasser de 1 m environ le point le plus élevé que vous aurez à atteindre.

L’aluminium est plus léger et plus durable que le bois, mais plus dangereux pour les travaux électriques ; les outils électriques doivent être isolés et bien mis à la masse. A l’extérieur, surveillez toujours les fils électriques : y toucher, c’est vous électrocuter à coup sûr. Il faut de même se montrer prudent lorsqu’on utilise une échelle en bois mouillée.

La robustesse de l’échelle importe plus que sa matière. Le bois ne doit présenter ni fente, ni nœud, ni autre imperfection ; l’aluminium sera sans bosses, sans aspérités. Assurez-vous que l’escabeau a des marches et des sabots antidérapants, et des entretoises métalliques sous la marche inférieure. Les marches de bois seront renforcées par des tiges de métal. Pour vérifier la stabilité de l’escabeau, ouvrez-le, montez sur la première marche et ébranlez-le latéralement.

Au lieu d’une échelle classique, vous pouvez opter pour une échelle triplan transformable dont les éléments seront légèrement plus courts que la hauteur sous plafond de vos pièces. Vous ferez face à toutes les situations en la montant de diverses façons : échelle simple, double ou triple, échelle cueille-fruits, échafaudage intérieur ou extérieur…

La sécurité sur une échelle des conseils sur la façon d’utiliser une échelle en toute sécurité.

Commencez par examiner votre échelle : fentes, mauvais coups, gondolages. Resserrez les écrous des tiges métalliques si l’échelle branle. Vérifiez l’état des sabots antidérapants mobiles d’une échelle à coulisse. Si le sol est en pente, assoyez le pied de l’échelle qui est le plus bas sur une assise ferme. Sur un sol mou, placez sous les pieds une longue planche de bois.

photo21
Pour dresser une échelle, appuyez ses pieds contre le mur et redressez-la en plaçant vos mains sur les montants.

photo22
Placez une échelle droite de sorte qu’il y ait entre le mur et le pied de l’échelle une distance égale au quart de la hauteur de celle-ci.

photo23
Pour monter et descendre, faites face à l’échelle et tenez-vous des deux mains. Portez vos outils à la taille ou hissez-les après.

photo24
Pour monter sur le toit, assurez-vous que l’échelle dépasse le bord de la toiture de 1 m au moins. Ne grimpez pas par un pignon.

photo25
Quand vous travaillez, gardez vos hanches entre les montants. Ne vous penchez pas de côté. Ne montez pas sur les derniers échelons.

photo26
Ouvrez complètement l’escabeau et vérifiez le verrouillage. Ne dépassez pas l’avant-dernière marche. Plus haut, c’est dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *