: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Comment faire un enduit décoratif « Maison »

Publié par
Réaliser un enduit décoratif
Astuce brico

Réaliser un enduit décoratif à l’eau, c’est avoir une alternative aux produits modernes prêts à l’emploie ou encore à la chaux qui exige des règles d’applications et de dosages stricts. L’avantage de ces produits, c’est de pouvoir donner du relief, de sécher rapidement, et de s’appliquer sur les supports modernes comme les plaques de plâtre, les carreaux de plâtres, les murs lissés au plâtre, le béton brut, ciment taloché, Novopan, parpaing … Sans oublier une application possible sur les enduits à la chaux. Toujours vérifier la compatibilité du support en lisant soigneusement le mode d’emploi sur l’emballage.
Le résultat sera un mur chaleureusement patiné de douces couleurs avec un effet matière.

Comment faire un enduit décoratif à l’eau ?

La préparation du mur est classique : les fonds doivent être sains, secs, propres. Ensuite un ponçage suivi d’un dépoussiérage soigneux et d’une ou deux couches d’apprêt à l’eau.

Le matériel nécessaire

Enduit de lissage à l’eau par exemple Prestonett de Beissier
Peinture acrylique satiné et mat de couleur très claire
White-spirit
Huile de lin
Siccatif
Pigment
Vernis mat glycérophtalique
Auge
Deux couteaux à enduit, grandes largeurs dont un plus petit
Brosse de pouce
Spalter large en soie
Pocheuse, ou brosse en poils naturels
Papier de verre
Chiffon
Balai coco, balayette ou brosse souple
Rouleau pour peindre

Préparation de l’enduit :

Si vous utilisez de l’enduit extérieur :
Saupoudrez l’enduit dans l’eau tout en malaxant jusqu’à obtention d’une pâte de consistance mastic, avec un dosage de 0,4 litres d’eau pour 1 kg de poudre. Il peut subsister des grumeaux, pour un effet plus rustique. L’enduit s’utilise immédiatement.
Si vous utilisez de l’enduit intérieur : Saupoudrez l’enduit dans l’eau à raison de 8 volumes d’enduit pour 3 volumes d’eau, mélangez complètement ou laissez quelques grumeaux, laissez reposer environ ¼ d’heure avant application

Mise en œuvre :

I – Pose de l’enduit :

Commencez par toutes les ouvertures, portes et fenêtres, niches, alcôves qui sont en retrait par rapport au mur. Servez-vous des deux couteaux à enduit, le plus grand prélève l’enduit, le plus petit sert à appliquer et lisser sur le mur. Appliquez l’enduit de façon irrégulière mais couvrir tout le support, l’angle du couteau doit être très aplati. Ne pas dépasser les 5 mm.
Continuez l’application sur les murs en partant des plinthes et en remontant vers le plafond. Travaillez des petites surfaces d’environ 30 cm. Une fois en haut du mur, repassez le couteau cette fois-ci en travaillant de haut en bas en bandes parallèles, toujours maintenir le couteau assez incliné, effet de lissage. Bien entendu l’enduit n’a pas besoin d’être lisse.
Ne pas attendre que l’enduit soit sec et passez une balayette, une brosse ou tout autre objet pour créer du relief, des  » blessures  » sur l’enduit, effet matière. Faites des mouvements plutôt circulaires, de haut en bas, des vagues. Laissez sécher une nuit.

II – Peinture :

« Prendre de la peinture acrylique satinée et de la peinture acrylique mate, faîtes un mélange en parts égales 1/1, pour obtenir une peinture acrylique satinée mat. Bien mélanger la peinture dans un camion et appliquez à l’aide d’un rouleau adapté à la peinture acrylique.
Astuces : Pour éviter de faire des marques de rouleau, coupez les poils des extrémités du rouleau. Ne pas charger le rouleau en peinture sur les extrémités. Lorsque vous rechargez, ne pas appliquer sur une partie déjà peinte mais sur une partie vierge.
Ne pas appliquer trop vite pour éviter les éclaboussures et travaillez en W de gauche à droite puis en M de droite à gauche pour couvrir une surface complètement. Laissez sécher de 5 à 6 heures, cela varie en fonction de la température.

III – Préparation et application du glacis à l’huile :

Mélangez
3 volumes de white-spirit
1 volume d’huile de lin
Quelques gouttes de siccatif – accélèrent le séchage du glacis.
Pigment naturel en poudre – utilisez de préférence une couleur plus foncée que la peinture.
Mettre les pigments dans un récipient creux, ajoutez le white-spirit. Laissez boire les pigments. Ne pas charger en pigment, c’est inutile, votre glacis en serait altéré et vous auriez un farinage de la peinture. Préparez suffisamment de glacis et notez vos dosages de pigments. Ajouter, l’huile de lin et le siccatif, remuez pour éliminer tous grumeaux. Si le glacis est très épais vous pouvez rajouter un peu (très peu) de white-spirit. Le glacis doit être assez liquide.
A l’aide d’un spalter large, appliquez le glacis de haut en bas, avant de recharger, il faut qu’il n’y ait plus du tout de glacis sur le pinceau. Appliquez un peu partout de façon inégale. Couvrir tout le mur et évitez les coulures.

IV – Pochage et chiffon :

Pour que le glacis pénètre bien dans la peinture et l’enduit, il est nécessaire de pocher le mur. Pour ce faire vous pouvez utiliser une Pocheuse ou une brosse en poils naturels. Tapoter l’ensemble du mur, vous devez voir le glacis pénétrer dans l’enduit et les irrégularités apparaîtront en reliefs.
Ne pas attendre que le glacis soit sec pour appliquer un chiffon de coton non pelucheux que vous aurez roulé en boule, retournez le souvent et roulez-le sur mur. Effet patine. Laissez sécher 12 heures.

V – Ponçage :

Prenez du papier de verre moyen, et poncez légèrement ou le besoin s’en fait sentir. Par exemple là ou les irrégularités ne se voient pas assez ou sur une partie trop irrégulière. Il faut que les reliefs soient harmonieux, agréables à l’œil. C’est à vous de voir ! Dépoussiérez soigneusement avec une brosse en chiendent, doucement, il ne faut pas abîmer l’enduit.

VI – Application du vernis :

Bien mélanger le vernis glycérophtalique mat, travaillez dans une pièce aérée. A l’aide d’un spalter, appliquez le vernis en tirant bien et en passant sur tous les reliefs et les creux. Le vernis fixe le glacis à l’huile et protège le mur tout en accentuant la matière. Laissez sécher longuement, il ne faut plus que le mur soit collant au toucher avant de décorer le mur.

Petit plus Astuces Brico :

L’avantage de cet enduit, c’est qu’il est possible de le teinter dans la masse avec des pigments, ainsi, il se suffira à lui-même. Il est cependant recommandé de passer une cire ou un vernis pour une finition encore plus durable.

Si vous utilisez un enduit extérieur en intérieur pas de problèmes, au contraire que des avantages, il s’applique sur béton, béton cellulaire, parpaings, plâtre, mortier, plâtre, chaux, pâte de verre et anciens fonds peints. Il rebouche et colmate trous et fissures en même temps qu’il décore. D’un blanc très franc, il offre toutes les caractéristiques d’un enduit  » à l’ancienne  » puisqu’on peut le structurer.

N’hésitez pas à faire des effets matières, utilisez la balayette pour faire des vagues en guise de frise pour une chambre d’enfant, il suffira de passer un glacis de couleur plus soutenu comme un bleu franc.

Et pourquoi pas jouer de l’emporte pièce, ainsi pour une cuisine, vous pourrez imprimer, des fruits, des légumes, utilisez des emporte pièce servant à faire des pâtisseries. Ne pas trop appuyer, juste ce qu’il faut pour faire une empreinte, le glacis fera le reste.

Catégories:
Décoration · Matériaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager