Pourquoi vos panneaux solaires ne vous sauveront-ils pas d’une panne de courant ?

Pourquoi vos panneaux solaires ne vous sauveront-ils pas d'une panne de courant ?

À moins qu’une batterie ne soit connectée, un système solaire domestique ne peut pas prendre le relais en cas de panne du réseau.

En cas de panne de courant, vous serez privé d’électricité, que vous ayez ou non des panneaux solaires sur votre toit. Si la situation peut paraître absurde, elle s’explique par des règles techniques et de sécurité qui sont finalement logiques.

La crainte d’une panne de courant l’hiver prochain peut inciter certaines personnes à installer un système solaire d’autoconsommation.

Les personnes qui en possèdent déjà un peuvent également penser qu’elles sont à l’abri des coupures de courant générales.

Cependant, les panneaux photovoltaïques ne sont capables de remplacer le réseau que lorsqu’ils sont associés à une batterie. Une configuration encore rare dans de nombreux pays, car elle est très coûteuse.

Arrêt automatique en cas de panne de courant.

La grande majorité des systèmes photovoltaïques installés chez les particuliers sont en autoconsommation : ils injectent leur production dans le réseau domestique, puis dans le réseau public s’il y a un surplus. Les deux réseaux ne sont pas si différents : les câbles électriques d’une maison sont la fin du grand réseau public.

Ainsi, en cas de panne générale, la production des panneaux solaires qui y sont installés est interrompue de la même manière que les autres centrales électriques situées dans la zone touchée. Il s’agit d’une obligation légale. La déconnexion est effectuée automatiquement par le relais de découplage intégré à l’onduleur.

Arrêt automatique en cas de panne de courant

Une question de sécurité

Il s’agit avant tout d’une mesure de sécurité. Il évite la présence de courant sur les lignes, où le personnel pourrait intervenir. L’interruption de la production permet également d’éviter les risques liés aux charges déséquilibrées sur le réseau.

Lire aussi  Comment installer un interrupteur va-et-vient

Pendant une panne, les panneaux photovoltaïques qui continuent à alimenter leur production fournissent une tension et un courant irréguliers, car ils ne sont pas synchronisés avec la demande. Il y a donc un risque d’endommagement de l’équipement, d’échauffement des conducteurs et donc d’incendie.

En outre, les “onduleurs de réseau”, qui convertissent le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif destiné uniquement à être injecté dans le réseau (public ou domestique), ne peuvent fonctionner que lorsqu’ils détectent une tension dans le réseau. Ils sont conçus pour fournir un courant entièrement conforme aux spécifications du réseau public et s’arrêtent donc lorsque le réseau public ne fonctionne pas ou est désynchronisé.

Comment être autonome avec des panneaux solaires ?

Pour être autonome en cas de coupure de courant avec des panneaux photovoltaïques, la seule solution est d’installer une batterie et un onduleur “hybride” ou “hors réseau”. Le système prendra automatiquement le relais en cas de panne et n’injectera que l’énergie nécessaire au fonctionnement de vos appareils électriques, sans envoyer de courant au réseau public.

L’ensemble est souvent commercialisé sous le nom de “kit d’interruption solaire” dans les boutiques PV en ligne. Il comprend généralement un onduleur hybride, une ou plusieurs batteries (plomb-acide ou lithium), les câbles et dispositifs nécessaires au raccordement, et parfois les panneaux.

Le prix de ces kits varie en fonction de la capacité de la batterie et de la puissance fournie. Veuillez noter qu’il est indispensable d’avoir un haut niveau de connaissances en électricité ou de faire appel à un professionnel pour les installer chez vous. Ces kits ne doivent pas être confondus avec les “kits d’autoconsommation prêts à être branchés”.

Lire aussi  Passer de l’électricité dans un mur

Batterie domestique : chère mais utile

Une batterie capable d’alimenter un réfrigérateur-congélateur, un ordinateur et un chauffe-eau de 150 litres pendant 24 heures sans autre source d’énergie.

Les systèmes photovoltaïques capables de s’auto-alimenter en cas de défaillance du réseau sont donc particulièrement coûteux. Toutefois, cela peut être intéressant si vous vivez dans une zone sujette à des coupures de courant régulières ou si vous ne pouvez pas vous passer d’électricité, même quelques heures par an.

Cet investissement n’est pas seulement utile en cas de panne de courant. Le reste du temps, la batterie vous permettra de maximiser votre taux d’autoconsommation et d’éviter d’injecter de l’électricité gratuite ou bon marché dans le réseau public.