Comment poser des volets bois

Publié par
Comment poser des volets en bois
  • il y a 3 semaines

Les volets bois sont les plus couramment utilisés. Leur coût est faible et leur pose ne demande pas de compétence particulière. Mais il ne faut pas oublier leur entretien, ils ne peuvent rester nus, il faut impérativement les protéger des agressions extérieures.

1 – Le matériel nécessaire :

  • Planches
  • Liteaux
  • Visseuse
  • Vis de 4.5/45
  • Niveau
  • Mètre
  • Perforateur
  • Mèche à béton
  • Scie égoïne
  • Pistolet à scellement chimique
  • Cartouche de scellement chimique
  • Tamis

    2 – Préparer la pose :

    Sur porte fenêtre :

    Coupez deux cales par porte-fenêtre d’une quarantaine de cm de long (liteaux ou chevrons selon le besoin).
    Elles sont destinées à procurer une surface stable aux volets de porte-fenêtres.
    Insérez ces cales sous les menuiseries. Introduisez une petite cale supplémentaire entre la menuiserie et le liteau pour bloquer le tout. Les liteaux ne doivent pas basculer lors de la mise en place des volets.
    Réalisez cette opération sur chaque porte-fenêtre.
    Préparer la pose

    Sur fenêtre :

    Il suffit de poser une ou deux petites cales sur les appuis de fenêtres, de chaque côté de l’ouverture. Elles permettent de laisser un peu de jeu entre les volets et l’appui de fenêtre, pour éviter tout frottement lors de l’ouverture et de la fermeture.

    3 – Assembler les volets :

    Il est préférable d’assembler les volets par paire pour faciliter la pose. Pour cela, déposez deux rangées de planche sur un sol plan (dalle par exemple) en les écartant suffisamment.
    Disposez les volets (par paire) sur ces planches en les positionnant au niveau des pentures.
    Assembler les volets

    Insérez une ou plusieurs cales de biais (4mm environ), entre les volets pour leur donner le jeu nécessaire à leur bon fonctionnement.
    Puis, alignez le bas et le haut des volets.

    Il ne vous reste plus qu’à solidariser chaque paire de volets.
    Pour cela, utilisez des liteaux ou planches que vous visserez à l’aide d’une visseuse et de vis 4.5/45 sur les volets (trois liteaux pour les volets de porte-fenêtre, deux liteaux pour ceux des fenêtres).

    Les paires de volets sont prêtes à être posées

    4 – Poser les volets :

    Faites vous assister pour mettre les volets en place.
    Posez les volets sur les cales.
    Posez les volets sur les cales.
    Contrôlez le jeu entre les volets et la maçonnerie.
    Pour cela, utilisez vos mains, elles doivent passez de la même manière de chaque côté, entre le volet et les parpaings ou prenez un mètre pour effectuer ce contrôle.
    Vérifiez l’aplomb avec un niveau.
    S’il n’est pas d’aplomb, utilisez un coin en bois que vous placerez sous le volet du côté de la partie à relever.
    Jouez avec le coin jusqu’à ce que le volet soit à l’aplomb (en l’enfonçant ou le retirant légèrement).

    Ensuite, contrôlez le jeu entre le volet et le linteau.
    Il doit être de 10 à 15mm environ (réservation pour le crépi) ou plus selon la nature du crépi. Si ce n’est pas le cas, montez ou descendez légèrement le volet.
    Vérifiez l’aplomb par rapport à la façade. Pour cela, passez une cale de bois correspondant à l’épaisseur du crépi entre la penture basse et le mur.
    Puis, vérifiez l’aplomb à l’aide d’un niveau.
    Éloignez ou rapprochez la partie haute des volets du mur jusqu’à l’obtention d’un bon aplomb.

    insérez une planchette entre le linteau et les volets
    Il faut maintenant assurer leur maintien provisoire.
    Pour cela, insérez une planchette entre le linteau et les volets. Exercez une légère pression au bout de cette planchette et mesurez la distance entre celle ci et le lambris du débord de toit.

    Coupez une deuxième planchette à la mesure relevée. Puis, appuyez la sur la première et le lambris.
    La première étant sous tension, cela permet de tenir le volet en place provisoirement.

    Réalisez cette opération de l’autre côté. (S’il n’y pas de débord de toit, utilisez des coins en bois que vous placerez entre la maçonnerie et les volets). Si nécessaire, rectifiez l’aplomb.
    Mettez tous les volets en place avant d’attaquer l’étape suivante.

    5 – Sceller les volets :

     Sceller les volets
    -Percer :
    Utilisez le gabarit de perçage que certaines sociétés fournissent avec les volets.
    Il faut le demander, car il n’est pas obligatoirement fourni (sinon, ce n’est pas grave, insérez le gond dans la penture pour repérer l’emplacement à percer).
    Insérez le gabarit de perçage dans la penture. Vissez l’écrou pour le maintenir en place.
    Orientez le légèrement de côté, pour éviter d’éclater le parpaing lors du perçage.

    Utilisez un perforateur muni d’une mèche à béton d’un diamètre adapté.
    Percez à l’axe du gabarit.
    Percez suffisamment loin pour que le tamis puisse être introduit complètement dans le trou.

    Effectuez un contrôle à l’aide d’un gond muni d’un tamis. Insérez le dans le trou et contrôlez son positionnement final.
    Le gond et la penture doivent se superposer parfaitement. Sinon, élargissez légèrement le trou en reperçant.

    Percez tous les trous de tous les volets pour sceller tous vos volets dans la foulée.
    – Sceller.

    Important :
    N’oubliez pas de bien dépoussiérer tous les trous pour que le scellement puisse bien accrocher aux parois.
    Vous pouvez utiliser une pompe à vélo, c’est tout simple mais efficace.

    Munissez vous d’un pistolet chargé d’une cartouche de scellement chimique.
    Actionnez plusieurs fois la manette du pistolet pour que le scellement chimique soit prêt à l’emploi.
    Dès que le produit est bien mélangé, il devient gris .
    Insérez un tamis dans le trou et introduisez la buse dans le tamis.
    N’hésitez pas à bien le remplir. La qualité du scellement chimique en dépend.
    Remplissez le tamis tout en retirant progressivement la buse.

    Introduisez le gond dans le tamis, insérez l’axe puis attachez le tout avec un élastique ou du fil de fer recuit.
    Il est préférable de laisser les volets calés une journée pour éviter tout problème de descellement.

    6 – Poser les arrêts de vent :

    Poser les arrêts de vent

    Ouvrez complètement les volets.

    -Pour porte-fenêtre :

    Ils sont généralement posés à environ un mètre du bas du volet et 2 cm du volet pour avoir suffisamment de jeu.

    Bien souvent, le perçage s’effectue dans un joint de mortier de votre bâti.
    Une fois l’arrêt de vent enfoncé dans le scellement chimique, rabattez le tourniquet sur le volet et bloquer le tout avec la butée.

    Puis, assurez son maintien à l’aide d’une pointe (clou) que vous enfoncerez dans le volet pour le maintenir en place.

    Une fois maintenue, contrôlez le jeu entre le volet et le mur (il peut être plus ou moins important selon la nature du futur crépi).
    Le tout ne devra plus être manipulé pour obtenir une fixation de bonne qualité.

    -Pour fenêtre :

    Ils sont généralement posés à 15cm de l’appui de fenêtre et à 2cm en dessous du volet.
    Réalisez la même opération que pour les volets de porte-fenêtre.

    7 – Poser les arrêts de volets :

    Pose des arrêts de volets

    Fermez complètement les volets.
    Commencez par celui du bas. Utilisez un mètre pour les positionner parallèlement à votre menuiserie. Réalisez une prise de côte de chaque côté du volet.

    Ces deux côtes doivent être identiques.
    Tracez un premier trait sur le seuil déterminant la parallèle.

    Puis un second en bout de volet.
    Déposez l’arrêt de volet sur le seuil et repérez par un trait de crayon l’endroit à percer.
    Percez un trou au perforateur muni d’une mèche à béton de diamètre 8 (diamètre de la cheville à insérer).
    Il est préférable de percer délicatement pour éviter de décoller le seuil.

    Une fois percée, insérez une cheville en nylon et enfoncez la à l’aide d’un marteau.

    Vous n’avez pas besoin de tournevis, la vis est solidaire de l’arrêt de volet, il suffit tout simplement de le tourner pour le visser.

    Volet en place

    Voilà !!! il est en place.
    Refermez les volets pour contrôler le blocage de l’espagnolette sur l’arrêt de volet.
    Il ne vous reste plus qu’à réaliser la même opération sur l’arrêt du haut, toujours en évitant de percer violemment pour garder l’arête de linteau intacte.

Catégories:
Aménagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage(s)