Les panneaux rayonnants nouvelle génération

Publié par
  • il y a 9 mois

De loin le plus confortable des chauffages électriques il est aussi le plus onéreux ! C’est le haut de gamme qui représente 31 % du marché.

Les panneaux rayonnants (ou radiants) fonctionnent de 30 à 40 % par rayonnement et de 60 à 70 % par convection naturelle. Une plaque, généralement en métal, verre ou pierre de lave, placée à l’intérieur de l’appareil, se trouve chauffée par une résistance. La chaleur traverse cette plaque par simple conduction puis rayonne sous forme d’infrarouges à l’intérieur de la pièce par une large surface frontale. Les infrarouges réchauffent en premier les parois du radiateur, puis cette chaleur se transmet aux murs, au sol, au mobilier et enfin, à l’air ambiant. La température est homogène grâce à la dimension de la plaque, et c’est ce qui rend ce système si performant.

L’installation :

Les panneaux rayonnants conviennent à toutes les pièces et plus particulièrement aux grands volumes, type mezzanines. La partie arrière du panneau, qui diffuse également de la chaleur, doit être fixée sur un mur isolé afin d’éviter toute déperdition inutile d’énergie. Il est d’ailleurs recommandé de fixer une plaque en film d’aluminium réflecteur derrière l’appareil contre le mur.

Les avantages :

Les radiants offrent plus de confort grâce à une chaleur uniforme et constante qui se diffuse dans toute la pièce. Un thermostat électronique intégré permet d’éviter la déperdition d’énergie et du coup de réduire la consommation d’électricité.
En conjuguant rayonnement et convection, les panneaux radiants provoquent peu de mouvements d’air et dessèchent moins l’atmosphère que les convecteurs classiques.
Discrets et silencieux, les panneaux rayonnants sont également plus esthétiques, pouvant s’habiller de marbre, de verre ou de miroir pour les intérieurs les plus chics ! Leurs multiples formats permettent de les intégrer à tous les décors…
Appareil peu encombrant et léger.
Bonne répartition de la chaleur.
Sensation de confort immédiate.
Grande précision de régulation.

Les inconvénients :

Le principal inconvénient des panneaux rayonnants est leur prix d’achat.
Il faut compter en moyenne de 230 à 450 €. Certes, cette dépense pourra être amortie si l’on procède à l’installation d’une régulation centralisée (ou gestionnaire d’énergie) qui permettra de réaliser 10 à 15 % d’économie par rapport aux convecteurs à thermostat mécanique.
Autre inconvénient :
Il faut éviter de poser un rayonnant devant une surface vitrée car les infrarouges seraient mal réfléchis.
La Chaleur sèche.
Ne rien mettre devant qui risquerait de neutraliser le rayonnement.
Des traces noires peuvent apparaître sur les grilles (grilles alvéolées) et les murs.

Deux objets de températures différentes rayonnent naturellement l’un vers l’autre, les flux de chaleur allant toujours de l’élément le plus chaud vers l’élément le plus froid.

Le rayonnement émis par un plafond rayonnant, un plancher rayonnant ou un radiateur rayonnant se transforme en chaleur dès qu’il atteint un élément de la pièce (murs, mobiliers, objets, personnes, etc.) plus froid. Les éléments chauffés de cette manière rayonnent à leur tour de la même manière, procurant une sensation de confort, proche de celle des rayons du soleil.

Ce mode de chauffage rayonnant permet une bonne homogénéité de la chaleur. Un thermostat électronique vous permet de régler de manière précise la température de votre pièce. Son prix varie selon les caractéristiques et les marques entre 200 et 500 €.

A noter que le radiateur rayonnant n’est pas l’appareil adapté en cas d’habitation mal isolée ou comme source de chauffage principale dans les régions de grands froids.

Catégories:
Chauffage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage(s)